FESTIVAL ECO-CITOYEN

Le 6e Continent inscrit de plus en plus ses actions dans une démarche de développement durable et d’économie sociale et solidaire, qu’il s’agisse de ses activités permanentes (salle de concerts et bar associatif) ou de son festival éponyme annuel conformément à l’agenda 21.

- Lutte contre les exclusions et promotion des diversités
- Soutien aux filières locales et à l’économie sociale et solidaire
- Les bénéfices des restaurants sont investis dans des projets sociaux ou de solidarité internationale
- Mise en place d’un parking à vélo gratuit et surveillé
- Lutte contre le gaspillage alimentaire
- Réduction de l’impression des supports de communication sur papiers recyclés
- Mise en place de toilettes sèches
- Sensibilisation du public sur le tri et le respect de l’environnement avec « Aremacs »
- Utilisation de gobelets recyclables afin de limiter la production de déchets plastiques
- Communication sans impact sur l’environnement, avec le tag propre de notre partenaire « Clean Com »
- Accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite
- Politique tarifaire basse

Lutte contre les exclusions et promotion des diversités

Le festival du 6e Continent contribue à la lutte contre les exclusions en particulier par sa gratuité. Ainsi, son accès n’est pas conditionné par les ressources financières des individus.

Il accueille également les publics en situation de handicap en partenariat avec l’association des paralysés de France et Accès Festival. Un gradin sécurisé et des toilettes sèches adaptées sont à disposition.

De plus, l’association met en valeur les richesses culturelles des pays d’origine de nos concitoyens via une programmation interculturelle et la promotion des « musiques du monde ».

Ces éléments combinés à des actions dans différents lieux, des moyens de communication spécifiques et le développement des partenariats mettent en avant la mixité sociale et intergénérationnelle.

Soutien aux filières locales et à l’économie sociale et solidaire

Des associations locales tiennent des restaurants à la fois pour faire découvrir les gastronomies de leurs pays d’origine mais aussi pour tirer un bénéfice de leurs ventes. Ces bénéfices sont investis dans des projets sociaux ou de solidarité internationale. Ces associations proposent des mets avec des produits de qualité et des prix accessibles.
De plus, dans le cadre du catering (repas pour les artistes, bénévoles, techniciens et différents prestataires), le festival fait appel aux services des associations de producteurs locaux afin de favoriser la production locale artisanale et souvent biologique.

Le 6e Continent se préoccupe de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Aucun aliment n’est jeté car les approvisionnements sont minutieusement calculés. Tous les prestataires du 6e Continent sont de la région : sonorisation, sécurité, secouristes, toilettes sèches, nettoyage...

Les bars du festival proposent l’utilisation de gobelets réutilisables afin de limiter la production de déchets plastiques générée par une manifestation de cette ampleur. En échange du dépôt d’une consigne et dans la limite du stock disponible, les festivaliers pourront utiliser des gobelets plastiques durs pour la durée du festival.

Enfin, d’autres dispositions de prévention sont mises en place : prévention des risques auditifs, prévention des maladies sexuellement transmissibles et des drogues : partenariat avec ALS, Keep Smiling ou encore Rupture.

L’éducation au développement durable

Le festival 6e Continent s’engage à sensibiliser son public aux comportements éco-citoyens : tri et respect de l’environnement en partenariat avec AREMACS. Il propose également une formation pour ses bénévoles.

En outre, il s’engage à réduire sa communication papier. Ses flyers et affiches seront fabriqués à base de papier recyclé et encres végétales. Une communication sera également faite avec le Tag propre et notre partenaire Clean Com.

Enfin, il incite ses publics à utiliser les transports doux comme les vélos avec la mise à disposition de parkings à vélo surveillés, co-voiturage...